Quel type de radiesthésiste êtes-vous ?

 

La connaissance de notre potentiel à la sensibilité radiesthésique DiagESR est un préalable à la connaissance de soi puis au développement harmonieux de nos aptitudes à la radiesthésie qui nous habitent à un moment donné.

 

 

Mais, plus que notre potentiel du moment, savoir à quel type de radiesthésiste nous sommes affiliés naturellement (ou ne sommes pas) constitue aussi une démarche à la fois essentielle et humble. 

Pourquoi ? Tout simplement parce que, pour chacune et chacun, nous ne serons toujours qu’une partie de la diversité des possibles en matière de radiesthésie. Diversité que nous allons essayer d’explorer ensemble. Mais trouver sa voie constitue aussi un devoir au regard des dons qui ont été accordés à chacune et chacun.

 

     # 1 Qu’est-ce qu’une personne à Haute Potentialité Radiesthésique (HPR) ?

Il s’agit d’une personne qui aura été évaluée avec une série d’outils via la méthode de réception des informations radiesthésiques RUATEN (Relié à l’Univers Ancré à la Terre Etat Neutre) qui nous indiquerons premièrement une bifurcation entre deux grandes orientations générales : 

·       Les radiesthésistes intuitifs R(I),

·      Les radiesthésistes analytiques R(A).

Les Radiesthésistes Intuitifs R(I), qui utiliserons préférentiellement leur hyper-sensibilité, leur créativité, voire leur connexion avec l’invisible. 

Chez les radiesthésistes intuitifs il y a beaucoup de personnes qui disposent également de dispositions : à la psychologie émotionnelle, à l’art-thérapie, au magnétisme, à l’hypnose humaniste, à la prière ou encore à la médiumnité/arts divinatoires, etc.

 

Les Radiesthésistes Analytiques R(A), aurons quant à eux des facilités à démarrer une séance de radiesthésie à partir d’un raisonnement logique, d’une formulation syntaxique précise suivie de mesures comparatives. 

Chez les radiesthésistes analytiques, il y a beaucoup de personnes qui ont également des dispositions : à la psychologie clinique, à l’hypnose Ericksonienne, aux médecines énergétiques, à la naturopathie, ou encore à la géobiologie/Feng Shui, etc.

 

  

     # 2 Les outils employés : 

L’outil de synthèse est l’ACUEST

Les outils liés (issus de la boîte à outils énergétiques) de la Radiesthésie de l’Être sont les suivants :

·       Le Biomètre Bioénergétique en %

·      Le TECRES (Tableau d’Échelle de Conscience vers la Radiesthésie d’Éveil Spirituel), 

·      L’AAMESPERE (score de pleine santé : Alimentation, Air, Méditation, Exercice, Soleil, Psychologie, Eau, Repos, Espérance), 

·      L’UANV (abaque d’Unités Angström des Niveaux Vibratoires d’Âme), 

·      L’UANVRADEI (abaque d’Unités Angström des Niveaux Vibratoires de Réceptivité de l’Amour Divin dans l’Entité Incarnée).

Pourquoi employer le critère de potentialité ? 

Parce qu’il s’agit également d’interpréter les résultats en termes d’écart entre les valeurs renvoyées par ces mêmes outils pour définir un autre paramètre :

·       La valeur mesurée du moment sur une échelle définissant 4 seuils : faible – moyenne – haute – très haute,

·       La valeur potentielle sur une échelle définissant 4 seuils : faible – moyenne – haute – très haute,

·       Et enfin, à partir de l’écart entre notre valeur du moment et notre potentialité théorique, on en déduira notre marge d’évolution.

 

     # 3 On pourra alors définir 2 types de personnes à Haute Potentialité Radiesthésique : 

1.     Le premier, Haute Potentialité Radiesthésique de type Intuitif HPR(I),

2.     Le second, Haute Potentialité Radiesthésique de type Analytique HPR(A).

Un troisième type beaucoup plus rare peut être rencontré : la Haute Potentialité Radiesthésique de type Analytique et Intuitif HPR(AI) personnes ayant également des dispositions pour la médecine vibratoire, l’alchimie et l'hermétisme. Sur l’ACUEST les potentialités du moment identifiées tracent alors une ligne régulière (au segment près) vers les valeurs les plus élevées (les plus à l’extérieur du pentagramme). 

LACUEST définit aussi le type (I) ou (A) ainsi que le critère de Haute Potentialité.

 

 

     #. 4 Ainsi, une personne peut se visualiser sur sa trajectoire en tant que radiesthésiste : 

Une personne peut être évaluée avec une valeur du moment de type Intuitif R(I), et peut parfaitement être détectée avec une perspective de Haute Potentialité Intuitive HP(I)

Ainsi, elle pourra vivre les expériences et acquérir les connaissances et les outils qui lui sont plus adaptés pour son évolution personnelle vers sa potentialité détectée.

D’autres trajectoires, dites de "transmutation", sont également possibles :

·       Passage de Radiesthésiste Intuitif R(I) à Radiesthésiste Analytique R(A) puis vers Haute Potentialité Radiesthésique de type Analytique HPR(A) ou HPR(AI),

·       Passage de Radiesthésiste Analytique R(A) à Radiesthésiste Intuitif R(I) puis vers puis vers Haute Potentialité Radiesthésique de type Intuitif HPR(I) ou HPR(AI).

 

     # 5 Pour conclure :

Développer ses potentialités et acquérir les bons outils doivent s’inscrire dans le plan d’ensemble de la connaissance de Soi si l’on souhaite les vivre dans une vraie démarche d’épanouissement personnel. 

D’autres articles sont en préparation pour approfondir les caractéristiques de ces différents types de Hautes Potentialités Radiesthésiques et la manière de bien les gérer au quotidien.

 

____________

 

À très bientôt...

 

Pascal C. - 24 mai 2020

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0